Vous déménagez à Bruxelles? Ci-après quelques astuces

L’impact sur les enfants après un déménagement dans une nouvelle ville

Le déménagement est à la fois passionnant et terrible, toujours plein d’émotions. Cela peut être particulièrement stressant pour les enfants et aussi difficile pour les adultes émotionnellement stables. À l’âge de cinq ans, lorsque les enfants sont en mesure d’avoir leur propre réseau social et avoir de bons souvenirs de la vie en un seul endroit, cela peut ressembler à une marche forcée vers un territoire hostile, laissant tout ce qui est familier, confortable et aimé derrière.

Comme le font les adultes, les enfants finissent par se faire de nouveaux amis et tombent lentement et prudemment amoureux de leur environnement, même si la plupart des enfants sont résilients, languissent pendant quelques semaines ou voir des mois. Si vous déménagez avec des enfants ou des adolescents cet été, vous devez être au moins un peu inquiet. De graves effets négatifs a été démontré sur la mobilité géographique, pour les jeunes particulièrement. Les adolescents qui font beaucoup de déplacement sont les plus victimes d’une souffrance de stress, d’irritabilité, de dépression, de fatigue, de troubles du sommeil et d’autres défaillance psychosociaux à l’âge adulte d’après une étude longitudinale des données collectées.

Les introvertis qui se déplaçaient beaucoup lorsqu’ils étaient enfants mouraient plus tôt à l’âge adulte selon un étude à un université. Des performances scolaires insuffisantes et mauvais comportement sont constatés sur les déménageurs fréquents ou même récents, également susceptible à la prise des drogues ou d’adopter des mœurs sexuelles.

Les raison de tous ces problèmes?

Selon les psychologues, les émotions et expériences négatives rencontrés par les enfants sont dues au déménagement, comme la solitude, manque de soutien social, peur de l’inconnu, frustration, stress et impuissance, le chagrin.  Si vous planifiez un déménagement ou attendez un transfert d’emploi, vous devez probablement à en avoir peur car pour certains enfants, en particulier ceux dont la situation familiale est déjà instable, une cascade d’effets psychologiques et émotionnels persistants peut-être déclenché par les exigences émotionnelles du déménagement.

La bonne c’est que votre déménagement ne doit pas impérativement ruiner la vie de votre enfant. Si vous faites attention aux besoins de votre enfant pendant cette transition, c’est une offre d’aide supplémentaire pour eux. Pour donner à vos enfants un peu de contrôle, voici un guide de s’y faire. Pour les adolescents, le sentiment que les grandes décisions de la vie prises au-dessus de leurs têtes peuvent créer un sentiment d’impuissance et peur (ce qui peut conduire à la rébellion). Nous vous proposons un remède efficace, comme les inclure dans la participation à la prise de décision autant que possible. Demandez-les à vous suive dans votre recherche d’un appartement.

Donnez-leur l’occasion de choisir leur chambre sur les sites. La chose la plus terrifiante pour les enfants (sans mentir pour les adultes également) c’est la perte de leur réseau d’amis de longue date et de confiance, donc apprenez-les à faire des nouveaux amis rapidement. Faites de la socialisation votre priorité numéro un pour qu’ils se sentent plus à l’aise dans leur nouvel village. L’inscription à une ligue sportive, à un camp de vacance, des rendez-vous sur le parcours Game Meet sont des bons pratiques. Encouragez-les à cultiver leurs amitiés dans leur vieille ville pour le moment. Savoir qu’ils ont un meilleur ami les faisaient sentir moins seuls et gênés, même si cela prendra du temps, surtout pour les adolescents.

Restaurer la stabilité

Reprendre rapidement les vieilles habitudes, y compris les tâches ménagères et les dates de pizza du vendredi soir, rend les enfants plus mieux installé. Visiter une église comme celle de votre dernière ville peut vous être utile. Vous pouvez leur offrir des animaux de compagnie ou des nouveaux jeux par exemple.

Vous pouvez accélérer le processus d’attachement à un lieu, lorsque vos enfants vous réclament ce qui leur manque dans leur ville précédente,  en mettant en évidence de nouvelles choses à pratiquer, comme des festivals et concerts aux musées et zoos. Vous arriverez plus vite à découvrire les avantages, qui rendent votre ville meilleur et ce sera facile d’en tomber amoureux. Et c’est la clé d’une vie heureuse là où on habite pour les enfants et adultes.